Festival Samurai Japon 2018

Le 13ème festival culturel japonais en France a eu lieu le dimanche 4 novembre aux Pavillons de Bercy dans le 12ème arrondissement. Un événement caritatif au bénéfice des victimes du séisme au Japon.

45891357_1923717404589855_5025538016119095296_n
©NipponActif   Musée des Arts Forains

En allant à la Maison de la Culture du Japon à Paris il y a quelques jours, j’ai vu un prospectus. Celui du festival Samurai Japon 2018. Je ne connaissais pas du tout ce festival, alors qu’il en est à sa 13ème édition. Rien qu’au nom du festival, j’ai été interpellé, et j’ai voulu m’y rendre. Le festival avait lieu dans une cour du Musée des Arts Forains. Une magnifique bâtisse qu’est ce musée, que j’avais déjà la chance de visiter il y a deux ans.

46013000_335365983940969_6286668099307438080_n.jpg
©NipponActif     Entrée de la salle Magic Mirror

J’y suis allée de 16h… à 19h! L’espace est assez petit, mais en terme d’animations, nous avons été servis. On y circulait très facilement, les stands offraient diverses choses.
Mes amis et moi-même avons vite été invités à entrer dans le bâtiment nommé Magic Mirror, à gauche de l’entrée. Une salle circulaire des années 20, très chic et festive, avec de nombreuses activités. En plein milieu de la salle, nous avons pu participer à la cérémonie du thé japonais en mode… express! J’avais déjà participé à la cérémonie du thé japonais du musée Guimet qui était plus complet. Cependant lors de ce festival, la cérémonie était gratuite, et montre en gros les usages basiques. Nous avons eu une traduction lorsque les hôtesses de cérémonie nous offraient les bonbons japonais et le thé vert. Je vous donnerai les termes techniques dans un prochain article que je ferai sur cette cérémonie bien particulière.

45867950_2249798395238252_3310252949975859200_n.jpg
©NipponActif    Salle Magic Mirror

La place centrale était entourée des calligraphies de l’artiste Fuyoh Kobayashi. Une personne était là pour présenter ses tableaux, par chance, j’ai pu comprendre ce qu’elle me contait. Je remercie de son temps pour m’avoir expliqué ce que chaque kanji signifiait, à une allure qui me permettait de le comprendre et de traduire pour mes amis.
Il y avait aussi des stands qui mettaient en vente des accessoires du Japon. Nous sommes ensuite sortis dans la cour principale, et on y a trouvé un stand pour dégustation de sake. Les vendeurs n’y sont pas allés de main morte. Nous avons très vite eu chaud! On remercie pour leur accueil chaleureux, et pour leur délicieux sake, dont la marque est mentionnée sur le tonneau : Hakutsuru Sake.

45919568_2372814302946167_7682012148104429568_n.jpg
©NipponActif 

Enfin, nous avons été jusqu’à la salle vénitienne. Sur le chemin, des stands de nourriture  à prix compétitifs ! Des onigiri à 1€, des maki en forme de ninja ou de Père Noël à 3€, des plats chauds (soba aux légumes et viandes) ou encore des bento. Et un shooting photo d’une modèle… en robe de mariée occidentale. Oui, mais pas qu’une simple et jolie robe de mariée, mais avec une technologie incrustée, je vous laisse l’admirer en photo ci-dessous. Il y avait aussi de « fausses » demoiselles d’honneur, habillées en vêtements traditionnels… la beauté des tissus, des motifs et des accessoires révélaient beaucoup sur sa qualité, et nous faisait rêver en prime.
À savoir que pour la robe occidentale, il faut absolument mettre le flash quand on prend la photo, si non, nous ne voyons qu’une robe basique sans effet de lumière. Car elles sont différentes des robes de mariée à LED. Même de nuit, il n’est pas possible de voir à l’oeil nu.

46043871_495921657594168_4715792855996563456_n.jpg
©NipponActif 

Les exposants qui étaient à l’intérieur vendaient entre autres des accessoires, des services de tables, des kimono, des ombrelles japonaises et un stand de jeux pour enfants. Les animations se succédaient sur scène, dans la salle annexe. Je n’ai malheureusement pas été présente toute la journée, mais de ce que j’ai vu, c’était varié : la bénédiction d’un moine pour des mariés japonais (de vrais mariés s’il vous plaît!), une idole, des démonstrations d’arts martiaux… de quoi rester toute une journée, sans voir l’heure tourner!

Merci à ce super festival de nous avoir fait passer un de nos meilleurs week-end de l’année. Nous serons sûrement présents lors du prochain festival en 2019. En espérant revoir les mêmes exposants, et voir plus!

Tarif : entrée libre
Site de l’événement : http://www.samuraijapon.net/

46171930_1917962614966171_3339334959516090368_n.jpg
©NipponActif   La mariée, les demoiselles d’honneur et la présidente de Samurai Japon

Pour voir ses photos en taille normale, voici l’album que j’ai créé sur la Page Facebook de Nippon Actif : https://www.facebook.com/pg/nipponactif/photos/

 

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Véronique Chalus dit :

    Encore une fois, bravo pour ce commentaire. Vous êtes donc Anita Kya, qui l’avez publié? C’est conté, et détaillé, comme j’aime. Mais puisque vous découvrez dans votre article les Kanji, notamment , vous publiez à Nipponactif, mais n’êtes pas japonaise, c’est ça?

    J'aime

    1. Anita KYA dit :

      Merci encore Véronique! Oui effectivement, je suis bien Anita, celle qui va sur le terrain pour tous ces événements. Pas d’article sans que je n’y sois allée. Pour le moment, je suis la seule rédactrice de mon propre site, qui est récent car je l’ai créé en avril 2018.
      Et effectivement, je ne suis pas d’origine japonaise, mais d’origine… sri ankaise 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s