Space Create, manga kissa à Tokyo

Lors de mon voyage au Japon, précisément dans la ville de Tokyo, j’ai voulu essayer l’un des logements les plus atypiques du pays : le manga kissa. J’ai donc tenté ma première expérience au Space Create du quartier d’Asakusa.

gera_gera_japon_manga_kissa_cafe_2
©NA    Employée dans un manga kissa

Précédemment, j’avais écrit une partie des explications sur le manga kissa dans cet article : Manga Café. Autrement dit, le manga kissa est un mélange entre un cybercafé et une bibliothèque de milliers de manga. La différence est tout de même notable entre l’inspiration japonaise qu’a eu le Manga Café de Paris, et le manga café au Japon. Je vais donc raconter mon expérience d’une nuit au Space Create.

Avant mon départ pour Tokyo, j’avais eu l’idée de dormir dedans. J’y suis allée sans réservation préalable, que ce soit en France ou sur le terrain. J’ai trouvé une enseigne grâce à la gentillesse d’un policier et d’un tokyoïte qui m’avaient déniché le lieu à minuit passé (vous l’aurez compris, je n’avais vraiment rien prévu, juste pour l’aventure!). Il me semble qu’il n’est pas possible de réserver d’avance une « chambre ». Tout simplement car la fonction de base est de lire une multitude de manga, et d’utiliser internet, dans un des petits box que nous offre le lieu. Les manga kissa d’il y a quelques années ne connaissaient que ce fonctionnement, et voulait se comporter comme un cybercafé. Mais au fur et à mesure des années, certains tokyoïtes ont commencé à rester toute la nuit dans ces boîtes (surtout pour les personnes qui avaient loupé leur dernier train pour rentrer). C’est alors que ces enseignes ont eu l’idée de mettre à disposition des clients plus qu’une salle de lecture, et l’ont transformé en une « chambre ». Ou du moins, un box. Avec le même espace qu’un capsule hôtel, regardez la photo ci-dessous.

11137133_10206767445723894_4967090355238878447_n
©NipponActif   Le box où j’ai dormi

Dès l’accueil, on nous invite à s’inscrire sur des bornes (enregistrement en japonais ou en anglais) : nom, prénom, adresse, email et validation des conditions. On nous offre une carte de fidélité, où nos informations faciliteront les futurs réservations. Étant un manga café, on peut y aller en journée, pour 30 minutes par exemple. Mais comme je souhaite y passer la nuit, j’ai pris le maximum, à savoir le forfait 12H, pour environ 20€ (à l’époque) au Space Create. Sachez que c’est le « logement » le moins chère sur Tokyo. Certains tokyoïtes y habitent pendant plusieurs mois! Car ils coûtent moins chère qu’un appartement dans l’archipel…
[D’autres chaînes connues coûtent encore moins chères, exemple : Manboo! qui coûte environ 14€ pour le même service.]
On nous explique en anglais le fonctionnement. Que nous pouvons profiter des manga, d’internet en illimité, que l’on peut choisir le box que l’on souhaite du moment qu’il soit logiquement libre. Inclus aussi pour ce prix, des boissons chaudes et froides à volonté, d’un peignoir, d’un wabaki (わばき) qui signifie les chaussures d’intérieur, mais aussi d’une douche! Attention, tous les manga kissa n’en sont pas forcément dotés, mais cela continue à se généraliser.

1509792_10206767447043927_9147428847824687714_n.jpg
©NipponActif    Équipement et douche au manga kissa

Le lieu est très propre, à l’image des autres lieux que j’ai essayé. Un plaid nous est fournit pour se couvrir. Cependant, le confort n’est pas au rendez-vous. Même si le sol est matelassé, la lumière du manga kissa impacte sur nos box, et donc sur nos nuits car il est difficile pour beaucoup d’entre nous de dormir la lumière allumée. Il faut savoir que le box n’est pas totalement fermé : il n’y a pas de plafond! Je n’en connais pas la raison, mais probablement pour ne pas y être à deux dedans et surveiller au loin ce qui se passe ? Je déconseille donc ce lieu pour plus d’une nuit. Mais l’expérience est bien évidemment utile car inédite.

Ces chaînes sont installées un peu comme pour la distance de nos McDonald’s sur Paris. Il y en a dans tous les coins de rue, il faut souvent lever ses yeux pour voir ces enseignes, car ils se situent dans les étages.

Tarif pour l’enseigne avec des kanjis rouge et noire Space Create :
– 1 heure : 550¥ (~4,2€)
– 3 heures : 1200¥ (~9,1€)
– 6 heures : 1800¥ (~13,7€)
– 12 heures : 3000¥ (~22€)

Tarif pour l’enseigne avec une grenouille Gera Gera :
– 30 minutes : 200¥ (~1,5€)
– 3 heures : 750¥ (~5,7€)
– 8 heures : 1480¥ (~11,3€)

Tarif pour l’enseigne avec un poisson Manboo! (le plus connu) :
– *30 minutes pour les femmes : 100¥ (~0.7cts€)
*30 minutes pour les hommes : 200¥ (~1,5€)
– 3 heures : 1000¥ (~7,6€)
– 5 heures : 1300¥ (~9,9€)
– 8 heures : 1800¥ (~13,7€)
– 10 heures : 1900¥ (~14,5€) – tarif de nuit
– 
12 heures : 2200¥ (~16,8€)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s