Pâtisserie TOMO – フレンチどら焼

 

 

21994320_10213945846099417_4877943721186212300_o
@nipponactif                                   Dorayaki à l’anko et au matcha
28954658_10215543494279623_7337197894672403044_o
@nipponactif               Dorayaki Paris – Kyoto

Ma première pâtisserie franco-japonaise, un léger délice!

 

Pour mon premier passage dans cette pâtisserie de luxe, je me suis rabattue sur le 100% japonais, sans aucun regret avec le fameux dorayaki au matcha et à l’anko… Un délice ! Le matcha, c’est de la poudre de thé vert, mais cette fois travaillé en crème. Le dorayaki  est le double pancake que vous voyez sur la photo ci-dessus. L’anko, c’est de l’haricot rouge (il me semble que son synonyme pourrait être de l’azuki, mais c’est le procédé qui diffère l’un de l’autre, qui leur donne leur nom respectif). Pâtisserie comme au Japon, fait maison. Le pancake était un peu trop cuit mais j’ai tout de même adoré. Le verre de boisson pétillant contient du matcha et du yuzu. Sans sucre ajouté, très bon! Je n’ai personnellement pas trop aimé le mélange matcha et menthe qui était dans le verre de mon ami.
Par contre, ce ne sont pas des desserts qui nous rassasient. Y aller que par gourmandise et goûter à des produits raffinés, et non pour remplir un début de faim ou encore moins une fringale. C’est très léger. Et je trouve quand même que le prix est relativement élevé pour ce que c’est. J’en ai eu pour 12€ (le dorayaki et la boisson matcha – yuzu pétillant).

Le come back

Mon deuxième passage était pour goûter le mariage franco-japonais. L’essence même du Tomo : un travail méticuleux d’un chef pâtissier d’origine japonaise, et un chef pâtissier d’origine française. Une merveille qu’est le dorayaki Paris – Kyoto.
Super bon bol de lait chaud au matcha bio! Sinon il y a la version chocolat chaud au matcha (le bol noir sur la photo que j’ai prise).
Et le dorayaki Paris – Kyoto : Crème au praliné, amandes – noisettes maison, kinako (soja torréfié, ça donne un goût de cacahuète mais la crème est beaucoup plus légère avec cette poudre).

On sait qu’on tape dans la gastronomie de la pâtisserie franco-japonaise quand on paie l’addition : il me semble que j’ai payé environ 16€! (À emporter c’est 1€ en moins par produit). J’ai déjà goûté dans des pâtisseries de haut standing, et je peux vous dire… Que le prix est un peu exagérer! J’y retourne tout de même car je n’ai absolument rien à dire sur la qualité des produits qu’ils utilisent, et c’est une très bonne fusion pâtissière. De plus le service est impeccable.

NB : non le bol n’est pas fissuré, c’est une décoration symétrique.

 

Adresse : 11 Rue Chabanais
75002 Paris

Prix (de mes deux passages pour ce que vous voyez en photo) : 12€ et 16€ sur place. Moins chère à emporter.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s